Rechercher

La culpabilité au placard !!

Mis à jour : 8 janv. 2019

Quand vient le temps de prendre soin de nos animaux de compagnie, bien souvent un petit mot nous monte aux lèvres... "et si!.. " "Et si j'avais fait autrement", "et si j'avais pris une autre décision". Nos animaux nous sont prêtés, ils sont là, complètement dépendant de nous, de nos bons soins, de nos retours du boulot, des promenades, de notre amour. Ils nous offrent tellement d'amour qu'on veut leur en donner tout autant, sinon plus !! Et le jour... ce fameux jour où l'on ne va pas bien, qu'on a l'impression d'être moins présent, moins à l'écoute, d'avoir pris la mauvaise décision concernant leur santé, parce qu'on était trop stressé, trop nerveux, qu'on ne savait tout simplement pas quoi faire... Alors là... CULPABILITÉ. On se dit, "j'aurais pas dû" !


D'autres fois, cette culpabilité vient du fait que nous devons lui dire au revoir, l'amener chez le vétérinaire pour le laisser quitter ce monde, ou bien c'est notre animal qui a choisi de quitter la maison et n'est pas revenu.... Alors là !! CULPABILITÉ! On se demande ce qu'on a fait, ce qu'on aurait pu faire de mieux. Parfois, ces moments durent quelques minutes, puis on retrouve nos forces, nos émotions. D'autres fois, cette phase de culpabilité dure plus longtemps et on a du mal à voir clair et à relever la tête....


Alors là j'ai envie de vous dire AU PLACARD la culpabilité... pourquoi? Parce que cet état émotionnel nous empêche de demeurer dans l'amour de soi et de notre animal.


La culpabilité a une fonction très précise au sein de notre être, celle de nous couper. De nous couper de nos émotions, de notre mental, mais surtout, de nous couper de nous-mêmes et de l'autre. Quand on se sent COUPABLE... c'est qu'on croit que l'on est coupé de l'autre. Alors on se coupe de soi-même. Mais ce n'est tout simplement pas le cas.


La culpabilité vient d’un jugement, d’une non-acceptation de ce qui est là, présent. Ce mécanisme de défense, bénéfique en soit, sert à nous empêcher de ressentir, de sentir ces émotions que nous n’aimons pas, comme la peine, la peur, la colère. Et si leur intensité était trop forte… serais-je capable de le supporter? Alors on se coupe… on se juge et on rumine. On demeure dans une zone de confort, celui du mental, plutôt que celui du cœur. Quand on se sent coupable, on n’est plus dans l’amour, ni de soi, ni de l’autre. On ne peut pas s’occuper de notre animal avec amour, bienveillance, chaleur, compassion. Quand on s’autorise à exister, tel que l’on est, qu’on s’autorise à ressentir des émotions, on permet à l’énergie de bouger, de se libérer, de prendre sa place. Ensuite vient le moment de voir ce que la vie souhaite nous enseigner, nous révéler… Comment cette situation nous transformera-t-elle?


Laissez la culpabilité vibrer en vous puis laissez la partir en disant : "Merci, maintenant je vais prendre soin de moi et de mon animal. Nous en avons tous les deux besoin". Puis viendra le jour ou tout cela s’apaisera et vous vous sentirez encore plus unis à votre animal. Vous pouvez aussi vous dire: "J’accepte ce que la vie m’offre et je grandie à ses côtés dans la plus grande douceur et compassion qui soit."


Nous sommes tous inter reliés et même si nos actions, nos émotions et nos choix affectent les autres, nous demeurons tout de même unis et connectés. C'est pourquoi je vous encourage à demeurer dans l'amour de vous-mêmes, de vos doutes, de vos questionnements et de continuer à ressentir ce lien, cette connexion d'amour avec votre animal. Des remises en questions peuvent parsemer votre esprit afin de faire de meilleurs choix, de prendre de nouvelles décisions, d'élever votre conscience. Mais cette étape d'évolution importante se vit toujours mieux dans l'amour et le respect de soi. Je vous invite à prendre de grandes respirations, à accepter toutes ces émotions que vous ressentez au plus profond de vous-même, et à vous offrir beaucoup d'amour. Et si vous avez des dons de communications animale, profitez-en pour écouter votre animal, échanger avec lui, lui expliquer la situation, voir où il en est. S'il est parti ou décédé, vous pouvez aussi entrer en contact avec lui pour lui transmettre un message qui vient de votre coeur.


Cette connexion télépathique est réelle et les animaux nous sont très reconnaissants lorsque nous choisissons d'être à leur côté, de les écouter et d'échanger à un autre niveau. Si vous souhaitez être accompagné dans votre communication animale, il me fera plaisir de prendre ce temps avec vous afin que l'harmonie revienne dans votre coeur et dans celui de votre animal. Rappelez-vous... tout est en mouvement et ce qui est aujourd'hui... peut être différent demain.


Affectueusement,

Lili-Anne

Énergéticienne, Spécialiste en communication animale, Herboriste, Maître Reiki et auteure

Suivez-nous sur facebook: www.facebook.com/centrEden

www.centreeden.com

info@centreeden.com

104 vues

Contact

Chaque échange au sein du Centre Éden se fait dans l'amour, la douceur, l'intégrité et le respect

  • Icône sociale YouTube
  • White Facebook Icon
St-Gabriel-de-Valcartier, Qc
418-404-0503

Note importante

Ces approches douces et complémentaires aux soins de santé ne substituent en aucun cas les traitements, les prescriptions ou toutes autres recommandations ou suivis médicaux. Elles s'avèrent être un outil supplémentaire dans la recherche d'un équilibre physique, mental, émotionnel et spirituel. Leur action peut être complémentaire à un traitement médical, puisque ces approches assistent le corps et l'esprit dans sa capacité naturelle à se libérer. Le praticien ne fait aucun diagnostic et n'émet pas de prescription.

*Politique de remboursement en cas d’annulation: Avant la consultation, jusqu’à 48hrs – 100% du montant de la séance devra être payé, à moins que la séance soit reportée dans la même semaine.

© Centre Éden